AccueilAccueil  Carte de L.A.Carte de L.A.  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez|

Killian Jefferson - Stay away from me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


feat. : Max Irons
Messages : 13241
Age : 29
Arrivé le : 28/11/2012
Signes distinctifs : Il fait la gueule 24h/24, ça compte comme signe distinctif ?

Qui es-tu?
Espèce: Humain hybride démon
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans - 1,88 m - 79 kg
Dons et personnalité:
avatar
Killian Jefferson
MessageSujet: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 19:01



Killian JEFFERSON




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Age réel et physique: 25 ans

Date de naissance: 5 mai 2974

Race: Humain hybride démon (un père humain et une mère démon… euh, démone ?)

Profession : Chasseur de prime

Sexe : Masculin

Préférence sexuelle : Hétérosexuel. Enfin, dans l’absolu. Parce que dans la pratique, il est plus proche de l’asexualité, notre ami, avec son caractère de ****







feat. Max Irons

Dons et Descriptions


Physique

Vous voyez, ces jeunes dandy dans la force de l’âge, avec leurs cheveux savamment coiffés version « saut du lit », leurs visages fins, leur grands yeux enjôleurs et leurs sourires en coin dont la timidité feinte est calculée au millimètre près ? Et bien, Killian… ne leur ressemble pas DU tout. Comment vous dire ? Killian, c’est leur version « côté obscur de la Force ».

« Tu as autant de charme qu’une punaise séchée » lui disait fort affectueusement feu son oncle lorsqu’il était encore un gamin grognon et bagarreur. S’il était toujours en vie, il aurait certainement fait une rupture d’anévrisme rien qu’à voir la façon dont a tourné et grandi son neveu. A l’heure actuelle, il doit se contenter de faire des triples saltos dans sa tombe. Car à la place de l’enfant rachitique et un brin pâlot, il y a un jeune homme à la carrure et à la taille, si ce n’est impressionnantes, du moins assez étoffées pour faire passer aux gens l’envie de lui chercher des bricoles : des épaules larges et solides, des cicatrices et des marques de brûlures sporadiques le long de ses avant-bras et jusque dans son cou, et de longues jambes aux mouvements vifs et calculés. Son visage, lui, demeure un paradoxe, car s’y mêlent à la fois les vestiges presque effacés de la douceur enfantine et les traits adultes, droits, rudes et impitoyables, témoins des épreuves qu’il a traversées. Mélange d’innocence et de violence, son expression est souvent difficile à déchiffrer, car il s’emploie à étouffer la moindre émotion susceptible de lui échapper. Neutre, donc. Inaccessible. Et paradoxalement charmant. Car ses sourires sont tellement rares qu’ils en chatouillent l’estomac des chanceux à les avoir aperçus. Ses yeux, à l’instar du reste, sont d’un marron hypnotique presque noir, deux puits sans fond impénétrables où doit se terrer tout un monde de contradictions. Ils prennent une teinte entièrement noire lorsqu’il use des faibles pouvoirs hérités de sa mère. Quant à ses cheveux courts, d’un châtain aux vagues et rares reflets blonds, ils ne sont pas si loin de la fameuse version « saut du lit », à ceci près que l’effet mèches rebelles, s’il est réussi, est involontaire : Killian est simplement négligé et n’a que faire d’avoir les cheveux constamment en bataille.

En ce qui concerne ses vêtements, le moins que l’on puisse dire, c’est que sa garde-robe est relativement restreinte. A croire qu’il voit le monde en noir et blanc. Plutôt en noir, à la réflexion. Il porte constamment de simples jeans sombres, des boots ou des rangers militaires (parce que c’est encore le plus pratique pour partir en chasse) et des chemises immanquablement noires, sauf cas exceptionnel. Il ne se sépare jamais de sa veste en cuir grise délavée appartenant à son père, et qui a été tellement portée qu’elle manque de tomber en poussière à chacun de ses pas.

Mentale

Killian a un don en particulier. Si on met de côté, bien sûr, sa légendaire capacité à ignorer royalement le monde. De sa mère, il a hérité une particularité qu’il a eu énormément de mal à comprendre, et plus encore, à maîtriser. Encore aujourd’hui, il n’est pas bien certain d’en avoir saisi toute l’ampleur. En un mot, il possède ce qu’on appel le don d’ubiquité : il peut se trouver à deux endroits à la fois. Plus ou moins. Car en tant que moitié humain, ses pouvoirs sont plus affaiblis que s’il avait été entièrement démon. A l’heure actuelle, il parvient à peu près à diriger son « second » corps à la perfection, tant que rien ne vient perturber la concentration de son corps « initial ». Il s’en sert fréquemment pour piéger ses proies ou attraper ses victimes… Après tout, deux chasseurs de prime pour le prix d’un, y a pas à dire, c’est tout de suite plus pratique. Le problème, c’est que son corps « initial » est plus fragile : lorsqu’il utilise son don, il se révèle un court instant sans défense, pour la simple et bonne raison que sa capacité d’attention se trouve justement divisée en deux, diminuée de moitié. Accessoirement, l’usage d’un tel don a des répercussions tout aussi physiques. Après seulement une dizaine de minutes d’utilisation, Killian en ressort essoufflé et vidé, comme s’il avait couru un 100 mètres, puisqu’il a accompli un double effort. Le jeune homme s’en sert donc avec modération. Il n’est ni frustré par ses limites ni envieux des capacités qu’il pourrait obtenir en tant que démon complet. Pour lui, l’ubiquité, c’est un petit bonus pratique mais dont il peut se passer sans peine. Fils de soldat, guerrier sans états d’âme, il a été entraîné et surentraîné pour tuer, chasser et sauver sa propre vie.

Accessoirement, il a également hérité de la ô combien pratique capacité de sa mère à maîtriser le feu. En tant que demi-humain, bien sûr, Killian n'a qu'un pouvoir limité sur l'élément en question, mais il a vite découvert qu'en cas de rage intense ou de simple agacement, il est capable de diriger des flammes déjà présentes à proximité de lui, ou d'en créer à partir de ses doigts (en créer nécessite nettement plus d'effort et de concentration que de simplement diriger le mouvement de celles déjà existantes, bien entendu).

Sa nonchalance, et son « je-m’en-foutisme » généralisé au monde entier est son trait de caractère principal. Posez la question à n’importe qui à son sujet, on vous répondra par un vague : « Ah oui, Killian… Celui qui fait la gueule ». Cela résume plutôt bien son humeur de base, qu’il faut pourtant nuancer. En réalité, même s’il a l’air de constamment avoir mangé une boîte d’aiguilles, c’est une attitude qu’il se donne pour éloigner les gens. L’autre technique, quand celle-ci n’est pas suffisante, ce sont les sarcasmes, les moqueries et la dérision. Car Killian n’est pas dénué d’humour, loin de là. L’ennui, c’est que son humour est grinçant, ironique et désillusionné. Oh, il peut rire, ce n’est pas un problème. Mais ce ne sera pas un rire simple et franc. De manière générale, il déteste parler de lui et joue à merveille le rôle du mystérieux bad boy caché dans l’ombre, en espérant que cela suffise à éloigner les gêneurs. Bizarrement, c’est rarement le cas. Partager ses émotions, ce n’est donc pas pour lui. Son petit côté démon, sans doute ? Les bons sentiments l’exaspèrent, pour la simple et bonne raison qu’il les considère comme une pure perte de temps. Pourquoi s’attacher à des gens, dans un monde tel que celui dans lequel ils vivent tous ? Killian ne nourrit aucun espoir particulier. Il n’a qu’une chose en tête. Une chose qui noie tout le reste, efface son jugement, étouffe la moindre étincelle de sentimentalisme : la vengeance.

Violent, acharné, sans le moindre scrupule, il tiendra la promesse qu’il a faite à ses parents, quitte à y laisser la vie. Une vraie tête de mule, quoi. Il n’a, a priori, aucun respect pour la vie, qu’elle soit humaine ou non. Pour lui, tout ça est bien simple : c’est la loi du plus fort. Et pour survivre, le fort écrase le faible. Son pragmatisme à toute épreuve l’a jusqu’à maintenant gardé en vie. Etre chasseur de prime, c’est idéal, à son humble avis. Cela lui permet de gagner sa vie, d’une part, mais également de parcourir le monde à la recherche de celui ou celle à qui il réclame vengeance. Livrer des innocents à des gens qui le sont nettement moins ne lui pose aucun problème de conscience. On lui donne un travail, il le fait. Ce n’est pas plus compliqué que ça. La guerre des races, les Démons, les Anges, les humains ? Tout ça lui passe un millier de kilomètres au-dessus de la tête. Mais jusqu’à quand sa petite vendetta personnelle le maintiendra-t-elle aveugle au chaos du monde ?


Biographie


- J’crois pas que ce soit une si bonne idée. Killian, j’pense qu’on devrait…
- Chut ! Regarde !


Killian Jefferson, 9 ans et demi, déjà une vraie teigne. Le gamin agrippa le poignet de son jeune cousin et lui plaqua une main sur la bouche pour le forcer à la fermer. Ce n’était pas le moment de pousser la chansonnette ou d’avoir des remords. Ce qu’il se passait était trop fascinant pour seulement songer à rebrousser chemin. Tapis derrière un énorme rocher à demi-carbonisé par il-ne-voulait-surtout-pas-savoir-quoi, recroquevillé dans ses vêtements noirs salis de suie, il tentait de se fondre dans la brume environnante, les yeux fixés vers la scène qui se déroulait un peu plus bas. Il relâcha son cousin, qui n’osa plus faire un geste. Les trois autres gamins murmurèrent timidement puis se figèrent devant le regard glacial que leur lança Killian. Ils ne pouvaient pas la fermer, les gosses, à la fin ? L’enfant roula des yeux au ciel. Ses cousins avaient toujours eu la désagréable manie de le suivre partout et à le regretter aussitôt après. C’était insupportable. Pourquoi n’avait-il pas un acolyte digne de ce nom ?

Après un dernier regard d’avertissement à Chad (celui qu’il avait failli étouffer), Killian reporta son attention sur la scène et plissa les yeux. Avec tout ce brouillard grisâtre et nauséabond auquel il était pourtant habitué, puisqu’il n’avait rien connu d’autre depuis sa naissance, il n’arrivait pas à distinguer clairement ce qui se passait. Il y avait trois silhouettes. Peut-être quatre, mais il n’était pas certain que la dernière fut clairement humaine. L’une d’elles semblait immobilisée. Attachée ? Killian frissonna. Son père lui avait interdit d’aller vagabonder dans le coin, prétextant que ce n’était pas sans danger. Que quelque chose rôdait. Qu’une personne s’amusait à tuer des gens, et qu’il était plus prudent de s’en tenir éloigné plutôt que de chercher à la combattre. C’était précisément la raison pour laquelle Killian se trouvait là. Parce que c’était interdit. Logique.

Et il supposait que la personne en question s’apprêtait à faire une nouvelle victime. La silhouette attachée semblait pousser des cris et se démener, même si, d’où il se trouvait, il ne pouvait en être sûr. Cela ressemblait bien à une sorte de sacrifice. Oui mais… qui disait sacrifice, disait pouvoir. Magie. Que comptaient-ils faire avec ce sacrifice ? Killian allait-il assister à un prodige ? Il avait toujours rêvé de voir quelqu’un rappeler les âmes des morts. Glauque, le gamin ? Peut-être un peu. Bizarrement, sa conscience ne le chatouilla pas du tout à l’idée qu’un potentiel innocent se fasse sacrifier dans les secondes qui allaient suivre. Il était comme hypnotisé, concentré. Entièrement focalisé sur la scène en contrebas. Trop focalisé, sans doute.

Car quelque chose d’imprévu se produisit. L’espace de quelques secondes, il eut l’impression de manquer d’oxygène. Ses yeux le piquèrent, un fourmillement parcourut tout son corps et il fut projeté… en bas. Killian rouvrit les yeux, fut prit de vertige, les referma… Puis vomit copieusement son déjeuner au pied d’une aimable jeune femme dont le couteau aiguisé devait bien faire la taille du bras de l’enfant. Plus jamais. Plus jamais un truc pareil. Il avait l’impression d’être passé une dizaine de fois de suite à la machine à laver. Et d’être encore plus sale qu’avant. Mais que s’était-il passé, exactement ? Comment s’était retrouvé là, et… ? Face aux sacrificateurs et à leur victime tout aussi médusée, il tituba, balaya les alentours et se figea en levant la tête vers l’endroit où ils étaient censés se terrer, lui et ses cousins. Et là, vide intense. Déconnexion momentanée des neurones les uns avec les autres. Parce qu’il était là-bas. Il était toujours là-bas, recroquevillé dans sa cachette, les yeux rivés sur la scène. L’espace d’un moment surréel, Killian croisa son propre regard vitreux.

Okay. C’était quoi, ça ?

Faute de mieux, il se retourna vers les gentils adultes qu’il avait interrompus en pleine réjouissance, leva une main hésitante et tenta un magnifique :

- Euh, salut…

… qui se perdit dans le silence stupéfait de l’assistance. Enfin. Le presque-silence. Parce qu’il ne fallait pas oublier qu’il était accompagné d’une véritable basse-cour, là-haut. Terrorisés de le voir tailler une bavette avec les inquiétantes silhouettes qu’ils espionnaient, ses cousins déjà sur les nerfs ne firent pas dans la dentelle. Ils paniquèrent, proprement. De leur cachette, des hurlements stridents se firent entendre. Killian leva les yeux au ciel. Ok, là c’était clair. Plus jamais. Malgré lui, la peur commença à lui nouer l’estomac, jumelée à l’envie d’étrangler ses abrutis de compagnons. Il voulut saisir son couteau qu’il avait glissé à sa ceinture, même s’il ne se faisait pas d’illusion. La dame en avait un bien plus grand que lui. Il recula d’un pas devant le sourire qu’elle lui retourna finalement. Pas bon, ça… Il fronça les sourcils. Son père, soldat émérite, l’entraînait régulièrement depuis qu’il avait appris à marcher et à tenir une arme. Mais ils étaient à trois contre un (enfin, un et demi, il n’était pas sûr, puisque son autre « lui » continuait stupidement à le regarder sur le point de se faire embrocher)… et surtout, il avait toujours envie de vomir.

Le poulailler, au-dessus, continuait à pousser des cris de panique très utiles. La femme, dont les yeux entièrement noirs lui firent venir un frisson d’appréhension, murmura quelque chose qu’il ne comprit pas bien… Quelque chose qui ressemblait à une appréciation, tandis que son regard passait de lui à… lui, là-haut. Alors qu’il se mettait bien inutilement en position de défense, les cris de ses cousins cessèrent subitement, remplacés par une salve de coups de feu, et la voix familière de son oncle qui aboya des ordres. Les épaules de Killian se détendirent. Les renforts étaient arrivés. Du coin de l’œil, il vit les silhouettes musclées et bardées d’armes de son père et de son oncle saisirent les gamins par la peau du cou et les pousser sans ménagement au loin. Son père prit son autre « lui » d’une seule main et le hissa sur son épaule.

Oui, mais… et lui ? Au moment où il se posait la question, il réalisa que quelqu’un s’était planté à ses côtés. Sa mère. Sa longue chevelure châtain cascadait jusqu’à ses hanches et ses yeux d’un noir profond irradiaient de colère. Killian espéra de tout son être que ce n’était pas contre lui qu’était dirigée cette rage. Il se fit tout petit, tandis que les sacrificateurs reculaient prudemment d’un pas. Le regard de sa mère se riva sur lui.

- Retourne là-bas, Killian, lui ordonna-t-elle d’un ton neutre et sans détours, concentre-toi. Retourne dans ton corps.

Retourne dans ton corps ? Elle en avait des bonnes, tiens. C’est pas comme s’il suffisait de fermer les yeux et…

- KILLIAN !

La violence, dans la voix de sa mère fit bondir l’enfant, qui ferma les yeux par réflexe, sentit un vertige le reprendre, et se retrouva très inconfortablement installé en travers de l’épaule de son père dont la course chaotique redoubla son envie de vomir. Killian pinça les lèvres et se retint courageusement. Il avait nettement plus peur de la colère de son père s’il le voyait régurgiter son repas sur sa chemise, que de la tarée avec son grand poignard. D’ailleurs, à ce sujet… ? De loin, il aperçut l’imposante silhouette de sa démone de mère, qui se flouta progressivement, et il eut une pensée vaguement émue pour ses futures victimes. Sa mère n’accordait aucun prix à la vie, et encore moins à la vie humaine. A l’exception de celle de son père et de lui-même, bien sûr.

Killian s’était souvent demandé comment ses parents s’étaient rencontrés. Non. Plutôt comment ils s’étaient débrouillés pour tomber amoureux. Comment son père avait-il réussi à gagner suffisamment le cœur et le respect de sa mère pour l’empêcher de le démembrer ou de lui faire subir tout autre acte de torture plus ou moins douloureux ? C’était un mystère. Pourtant, aucun doute. Ses parents tenaient l’un à l’autre. Chaque fois que l’un croisait le regard de l’autre, Killian se sentait immédiatement de trop. Comme si leur lien dépassait le simple entendement humain. Ca paraissait si logique, si évident, entre eux. Et pourtant, leur rencontre, leur passé… Killian n’en avait pas connaissance. Plus exactement, il avait entendu approximativement une douzaine de versions différentes de leur première rencontre et de la vie qu’ils vivaient avant son arrivée. Assez pour constater qu’elles étaient toutes des mensonges, et qu’on lui cachait quelque chose à ce sujet. Quelque chose d’important.

Que sa mère soit une démone n’avait pas l’air de le déranger particulièrement, pas plus lui que son oncle, frère aîné et bourru de son père, qui vivait avec eux, lui et sa troupe de quatre fils privés de leur mère à la naissance du dernier d’entre eux. Killian avait grandi dans un monde peuplé d’être terrifiants, de démons, d’anges, de résistants, de résignés, d’esclaves. La frontière entre le bien et le mal n’existait plus. Le bien et le mal eux-mêmes n’avaient plus aucun sens. Alors oui. Oui, sa mère tuait des gens, les dominait, les terrifiait. Sa mère dirigeait le feu. C’était dans sa nature. C’était comme ça qu’il avait grandi. C’était normal.

Ce qui l’était moins, c’était ce qu’il s’était passé ce jour-là. Cette expérience de dédoublement de corps l’avait bien plus secoué qu’il n’avait voulu l’admettre par la suite. En réalité, la suite avait été un brin douloureuse… Pour la simple et bonne raison que son paternel et son oncle, en bons guerriers, avaient horreur que l’on discute les ordres. Et ils avaient la mauvaise habitude de toujours trouver des punitions… comment dire ? Originales dans la douleur. Il fallait être au moins aussi borné et tête de mule que Killian pour seulement songer à enfreindre les ordres après avoir goûté à certains de leurs châtiments. Passons les détails.

Précisons simplement qu’à la suite de l’incident, le garçon mit quelques semaines à pouvoir s’asseoir sans grimacer, et qu’à partir de cet instant, sa mère insista, intransigeante, pour qu’il apprenne à contrôler son étrange don. Ce qui, en un sens, était une punition encore plus cruelle, puisque la sensation d’être extirpé de son propre corps lui donnait immanquablement le mal de mer. Les histoires de régurgitation et d’enfreint du règlement mises à part, tout allait très bien… compte tenu du fait qu’ils évoluaient tous dans un monde en perdition, bien entendu. Killian avait une relation particulière avec ses parents, en tant qu’enfant unique. Quant à sa troupe de cousins… ils étaient tous accrochés à ses bottes et pendus à ses lèvres comme à la parole du messie. Ce qui avait le don de l’agacer prodigieusement, lui qui rêvait d’indépendance et de solitude au fur et à mesure qu’il grandissait.

Quelques années et quelques incidents du genre plus tard, Killian, à presque 16 ans, était en pleine adolescence. En pleine CRISE d’adolescence, plus exactement. Il se montrait exécrable envers son père, teigneux avec ses presque-frères et compagnons d’infortune, et surtout rebelle avec sa mère (ce qui était d’autant plus un exploit qu’elle carbonisait les gens à volonté). La seule personne qui trouvait grâce à ses yeux, c’était son oncle à l’apparence antipathique, renfermé et peu bavard, en qui il se retrouvait. C’est notamment en sa compagnie qu’il prit sa première cuite et perdit plus que de raison au poker. Mais c’est également avec lui qu’il apprit à bluffer convenablement, à tromper les gens en feignant l’indifférence, et à barricader ses émotions pour ne pas se laisser atteindre par le monde extérieur.

Mais le monde extérieur le rattrapa, malgré lui. Il a suffi d’une nuit. D’une simple nuit pour que tout change. Il était saoul, ce soir là. Il s’en rappelle encore avec une précision douloureuse. Son oncle avait décidé qu’il était plus que temps que son neveu perdre enfin son innocence (comprendre, son pucelage) et lui avait arrangé une « sortie éducative » incluant alcool et femmes, pour rester vague. Killian, malgré son état d’ébriété avancé, s’était dégonflé. Il avait pris le chemin de la maison, cette demeure salie et désordonnée dans la banlieue de Los Angeles, qui leur servait de foyer. En poussant la porte d’entrée, le jeune homme s’était figé, envahi par un mauvais pressentiment qu’il ne sut expliquer et qu’il ne s’expliquera jamais.

Il y eut un bruit étouffé à l’étage qui le fit brusquement relever la tête, depuis le vestibule où il était entré en titubant. D’instinct, il saisit maladroitement le large couteau de chasse (cadeau de son oncle) qu’il portait toujours à la ceinture. Puis il ferma les yeux, inspira profondément, et se concentra sur la faible capacité qu’il avait apprise à dominer avec le temps. Un vertige et une respiration plus tard, il se retrouvait dans la chambre de ses parents, tandis que son autre corps continuait à cuver son vin dans l’entrée. Cela eut le mérite de le désaouler immédiatement. La suite ressembla à un cauchemar.

Il faisait sombre et il n’apercevait que de vagues silhouettes sombres et des bruits de lutte. Une décharge d’adrénaline lui traversa le corps lorsqu’il entendit un hurlement de douleur de la part de sa mère. Il voulut se précipiter vers le lieu du combat, mais son pied butta dans quelque chose, au sol. Au moment où il baissait la tête, l’odeur métallique du sang envahit ses narines et atteignit son cerveau, le figeant d’horreur. C’était son père. Le quelque chose, sur le sol. C’était son père. En plusieurs morceaux. Dans une mare de sang. Le choc fut immédiat.

Certaines personnes, face à un traumatisme de ce type, se fige littéralement et demeure prostrées, comme si leur cerveau décidait de se mettre en veille pour protéger le peu de conscience qu’il leur reste de la folie. Pour Killian, l’inverse se produisit. La moindre cellule de son corps lui parut imploser de rage. Sa vue se brouilla d’un rouge incendiaire et il lâcha un grognement quasiment animal, pour ne pas dire démoniaque. Etrangement, alors que sur le moment, le moindre détail lui apparaissait avec une acuité terrible, il n’en garde que des souvenirs flous et imprécis, comme les brides d’un mauvais rêve. Il se rappelle encore le corps de sa mère qui exhalait une chaleur infernale, le feu dévorant dans ses mains, qu’elle faisait apparaître pour se défendre… et cette ombre, en face d’elle, qui s’obstinait à rester de marbre, comme si rien ne pouvait l’atteindre. Il se souvient de cette dague entièrement noire qu’il/elle/que la créature tenait et qu’elle s’apprêtait à abaisser sur sa mère. Il se souvient de son propre cri de rage, et de ce geste qu’il avait eu de vouloir lancer son couteau vers l’assaillant. Et il se souvient de l’instant de panique qui l’avait saisi en réalisant qu’il n’avait rien entre les doigts… Car l’arme, elle, était toujours bien serrée entre les doigts de son corps initial, saoul, au rez-de-chaussée. Sous la surprise, Killian s’était déconcentré. Erreur. Il avait réintégré son corps initial avec une violence qui l’avait laissé un moment pantois, puis il s’était précipité, moitié-courant moitié-trébuchant dans les escaliers jusqu’à l’étage. Sa mère avait poussé un hurlement à glacer les sangs. Puis plus rien.

En entrant dans la chambre, Killian n’y avait découvert que la flaque de sang laissé par le cadavre de son père. Mais seulement le sang. Aucune trace des corps. Ni de son père, ni de sa mère. C’était impossible. Physiquement impossible. Il ne pouvait pas l’avoir juste rêvé. Sous le choc, le jeune homme s’était laissé tomber à genoux, le sang imbibant petit à petit son pantalon, preuve qu’il n’était pas en train de cauchemarder.

C’était dans cette position, presque huit heures plus tard, que son oncle l’avait finalement trouvé. Pendant longtemps, il n’avait tout simplement pas pu lui extirper un seul mot. Killian se contentait de fixer le vide droit devant lui, le regard dur, le visage inexpressif, les traits tirés par le chagrin. Petit à petit, il était revenu à la vie… plus ou mois. Ce qui s’était passé cette nuit-là avait tué la part d’enfance qui demeurait en lui, à tout jamais. Bien sûr, son oncle le prit sous son aile. Mais cela ne fut jamais assez. Très vite, il s’aperçut que Killian était devenu purement et simplement obsédé par une seule idée fixe. Retrouver cette ombre, qui ou quoi qu’elle puisse être. Retrouver l’assassin de ses parents. Comprendre. Comprendre ce qui s’était passé cette nuit-là. Retrouver leurs corps, pour enfin faire son deuil. Et surtout, les venger, à n’importe quel prix. Tout le reste n’avait plus d’importance.

Autant que faire se peut, il évita d’utiliser son don d’ubiquité, traumatisé par ce qui s’était produit la dernière fois, et la façon dont cette faculté l’avait trahi. En revanche, il exigea toujours plus d’entraînements, d’épreuves et de défis de la part de son oncle, qui lui apprit tout ce qu’il savait et le rejoignit dans sa soif de vengeance lorsque le dernier de ses fils l’eut abandonné pour se vautrer dans la débauche. Chasseurs de prime, ils vendirent pendant un temps leurs services au plus offrant, et Killian finit d’apprendre tout ce qu’il y avait à savoir pour traquer une proie. Son oncle, quelques années plus tard, fut tué par un démon alors qu’ils étaient tous deux en mission temporaire pour le compte de la résistance humaine.

Killian se retrouva seul avec ses doutes et son besoin de revanche.



De l'autre coté


Prénom : Claire
Age : 24 ans
Découverte de Shadow Of Angels : Thanks to Luiyna (Kyra and Cie !), qui m’eut harcelée/torturée/convaincue via Twitter. J’ai survécu, rassurez-vous :p
Débutant en RPG : Nope, du tout. Mais ça faisait bien longtemps que je n’avais pas Rp, suis ptêtre un peu rouillée !
Vos goûts : … Euh, moult choses. Je passe ma vie à lire et à regarder des séries américaines : Hunger Games, Percy Jackson, City of Bones, The Maze Runner, The Vampire Diaries, Teen Wolf, Once Upon A Time, Merlin, Game of Thrones, j’en passe et des meilleurs.
Un commentaire? (sur le forum, ou tout autre chose) : Un design et un concept vraiment très sympa et original, je me sens inspirée Smile


code by Matt

Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlwhowannabeonfire.tumblr.com/


feat. : Julian Mc Mahon
Messages : 341
Age : 33
Arrivé le : 14/11/2012
Signes distinctifs : A des ailes noires s'il veut bien les montrer

Qui es-tu?
Espèce: Démon supérieur
Age (réel et physique), Mensurations: 38 réel, 30 phys., 1m87
Dons et personnalité:
avatar
Luka Mortesen
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 19:04

Euh torturer? Harceler? Et dire qu'elle nous faisait croire qu'elle donnait des, euh, Gaby t'as bien dit Cookies??????
Bon, moi je ne fais rien de tout cela, je tue direct lol, par contre mon DC lui, il aime la torture, dis tu veux jouer avec moi???? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/


feat. : Scarlett Johansson
Messages : 12182
Age : 26
Arrivé le : 09/01/2012
Signes distinctifs : N'en à pas

Qui es-tu?
Espèce: Ange Gardien
Age (réel et physique), Mensurations: 1 324 réel, 28 physiq., 1m68
Dons et personnalité:
avatar
Cléo Duchanness
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 19:49

Bienvenue parmi nous Smile Et bon courage pour ta fiche ^^

Luka, ne lui fait pas tout de suite peur voyons xD

Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/


Invité avatarInvité
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 19:54



Toi aussi recruté par luiyna?

A pas peur de Luka, il aboie plus que ce qu'il mord
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Hugh Jackman
Messages : 3893
Age : 36
Arrivé le : 03/06/2012
Signes distinctifs : Ses yeux sont noirs. Il porte une cicatrice sur le front au dessus de l'oeil gauche, caché par ses cheveux. Porte des glyphes changeant de couleur sur presque tout le corps (torse, dos, bras, cuisses) de couleur brune, devenant doré dès un changement d'humeur.

Qui es-tu?
Espèce: Démon supérieur
Age (réel et physique), Mensurations: 2561 ans réel, 30 phys. 1m97
Dons et personnalité:
avatar
Drake kohler
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 20:08

Bienvenue parmi nous xD, Luka, couché!
Et surtout ne fais pas attention, comme dit Shawn, il aboie beaucoup pour pas grand chose xD
Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/


feat. : Kate Beckinsale
Messages : 13352
Age : 29
Arrivé le : 05/07/2012

Qui es-tu?
Espèce: Humaine
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans. 1m72, brune longiligne aux yeux noisettes
Dons et personnalité:
avatar
Kyra Odola
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 20:10

C'est pas vrai ! D'abord j't'ai appâtée avec les cookies ensuite j't'ai harcelée xD

Et sinon : Welcome, welcome may the odds be ever in your favor \o/

Oh et encore une chose : Dès que t'es validée j'te réserve le premier RP XD Avec le perso que tu veux Kyra (humaine nécromancienne), Kalia (Ange Protectrice) ou Jack (Ange Guerrier)
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Max Irons
Messages : 13241
Age : 29
Arrivé le : 28/11/2012
Signes distinctifs : Il fait la gueule 24h/24, ça compte comme signe distinctif ?

Qui es-tu?
Espèce: Humain hybride démon
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans - 1,88 m - 79 kg
Dons et personnalité:
avatar
Killian Jefferson
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 23:24

@Luka : C'est vrai que maintenant que tu le mentionnes, ça a commencé par des cookies... Ce qui, entre nous, est une sorte de torture, dans la mesure où je n'en ai jamais vu la couleur, des fameux cookies. J'exige réparation XD

Anyway, merci à tous pour l'accueil chaleureux ! Z'inquiétez pas, y m'fait pas peur, le Luka ! De la torture ? I'm in !! tongue

@Shawn : ahaha, hello, co-disciple de Luiyna, je m'sens moins seule What a Face

@Kyra : Ca marche, je retiens !!! Avec qui donc vais-je pouvoir jouer ? Le choix est cornélien... (et j'attends mes cookies, donc Rolling Eyes )

Bref, c'est pas tout ça, mais j'ai une fiche à écrire, quand même. AU BOULOT bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlwhowannabeonfire.tumblr.com/


feat. : Kaley Cuoco
Messages : 417
Age : 26
Arrivé le : 28/10/2012
Signes distinctifs : tatouage en bas du dos

Qui es-tu?
Espèce: Ange gardienne
Age (réel et physique), Mensurations: 980 réellement et 18 ans physiquement 1m65
Dons et personnalité:
avatar
Cara M. Harrison
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 23:32

Ohhhhhh bienvenue Very Happy
J'ai hate de rp avec toi Smile
Oui Cara es pas net, c'est un ange mais elle fait ami ami avec tout le monde lol sa prouve qu'elle à l'espris ouvert lol Wink
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Kate Beckinsale
Messages : 13352
Age : 29
Arrivé le : 05/07/2012

Qui es-tu?
Espèce: Humaine
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans. 1m72, brune longiligne aux yeux noisettes
Dons et personnalité:
avatar
Kyra Odola
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Mer 28 Nov - 23:39

Oh mais j'te fais des cookies quand tu veux dès que tu me dis qu'on se voit Wink Parce que leur durée de vie à la maison est assez courte donc faut pas que j'les fasse trop longtemps avant de te voir xD
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Max Irons
Messages : 13241
Age : 29
Arrivé le : 28/11/2012
Signes distinctifs : Il fait la gueule 24h/24, ça compte comme signe distinctif ?

Qui es-tu?
Espèce: Humain hybride démon
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans - 1,88 m - 79 kg
Dons et personnalité:
avatar
Killian Jefferson
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 2:01

Hey, merci Cara Wink (Kaley Cuoco, je l'aiiiiiiiiiime) Un Ange qui fricote avec les méchants-pas-gentils ? Ah bah c'est du propre Laughing

MDR Oui, je comprends ce que tu veux dire, Luiyna, chez moi idem, les cookies vivent en moyenne 32 secondes et 3 dixièmes. Ils ont belle vie, ceci dit, quoiqu'un peu brève XD
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlwhowannabeonfire.tumblr.com/


feat. : Rihanna
Messages : 4917
Age : 29
Arrivé le : 15/11/2012
Signes distinctifs : Plein de tatouages un peu partout

Qui es-tu?
Espèce: Ange Protectrice
Age (réel et physique), Mensurations: 6 849 ans / 24 ans - 1m73 60kg
Dons et personnalité:
avatar
Kalia A. Valentyne
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 2:07

Haha c'est à peu près ça chez moi aussi xD Enfin un peu plus longtemps parce que j'en fais beaaaaaaaauuuuuuuuuuuuuucooooooooooooooouuuuuuuuuup pour que mon père puisse pas tout manger d'un coup sans avoir mauvaise conscience x)
Mais je t'ai promis des cookies si tu venais donc cookies tu auras \o/
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Hugh Jackman
Messages : 6186
Age : 37
Arrivé le : 29/10/2011
Signes distinctifs : A les yeux verts dorés

Qui es-tu?
Espèce: Ange guerrier
Age (réel et physique), Mensurations: 1 887 ans réel/35 phys., 1m97
Dons et personnalité:
avatar
Matthews O'Neal
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 6:25

Par la poste???? J'en veux aussi des cookiesssssssss, moi j'ai eut le droit juste au couteau sous la gorge mdr
Bienvenu et bon courage pour ta fiche!!
Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/


feat. : Kaley Cuoco
Messages : 417
Age : 26
Arrivé le : 28/10/2012
Signes distinctifs : tatouage en bas du dos

Qui es-tu?
Espèce: Ange gardienne
Age (réel et physique), Mensurations: 980 réellement et 18 ans physiquement 1m65
Dons et personnalité:
avatar
Cara M. Harrison
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 9:22

Killian Jefferson a écrit:
Hey, merci Cara Wink (Kaley Cuoco, je l'aiiiiiiiiiime) Un Ange qui fricote avec les méchants-pas-gentils ? Ah bah c'est du propre Laughing

Oui, lol et j'assume mouhaha (Moi j'aime bien Max Irons Smile) Disons que Cara s'en fou tant qu'on touche pas à la personne qu'elle protége et à sa soeur, après elle s'en fiche du reste lol
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Jensen Ackles
Messages : 6712
Age : 29
Arrivé le : 10/03/2012

Qui es-tu?
Espèce: Ange Guerrier
Age (réel et physique), Mensurations: 27 ans / 700 ans, 1m85
Dons et personnalité:
avatar
Jack Nelson
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 11:16

J'ai pas confiance avec les monsieurs de la Poste >< Ils vont manger mes cookies ! J'préfère lui donner en main propre xD
Revenir en haut Aller en bas


Invité avatarInvité
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 11:23

Co disciple pi être pas...( elle est trop barge pour mais chut faut pas dire lol)

Heyyy y'a des pistonnées des cookies ici c'est trop injuste *caliméromode ON*
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Kate Beckinsale
Messages : 13352
Age : 29
Arrivé le : 05/07/2012

Qui es-tu?
Espèce: Humaine
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans. 1m72, brune longiligne aux yeux noisettes
Dons et personnalité:
avatar
Kyra Odola
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 13:22

Toi t'es trop loin pour que j't'apporte des cookies xD
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Max Irons
Messages : 13241
Age : 29
Arrivé le : 28/11/2012
Signes distinctifs : Il fait la gueule 24h/24, ça compte comme signe distinctif ?

Qui es-tu?
Espèce: Humain hybride démon
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans - 1,88 m - 79 kg
Dons et personnalité:
avatar
Killian Jefferson
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 14:10

Yeepeeeeee, je me sens privilégiée du cookie bounce

Bon, avat+sign : check !! J'attaque la fiche... *étirements, craquements de doigts* GO !
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlwhowannabeonfire.tumblr.com/


feat. : Rihanna
Messages : 4917
Age : 29
Arrivé le : 15/11/2012
Signes distinctifs : Plein de tatouages un peu partout

Qui es-tu?
Espèce: Ange Protectrice
Age (réel et physique), Mensurations: 6 849 ans / 24 ans - 1m73 60kg
Dons et personnalité:
avatar
Kalia A. Valentyne
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 15:33

Tes gifs viennent tous du trailer des Ames vagabondes ? J'me rappelle pas du passage où il enlève les lunettes xD
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Ian Somerhalder
Messages : 5116
Age : 33
Arrivé le : 29/10/2011
Signes distinctifs : A une marque sur la fesse gauche (un croissant de lune dans un soleil). Signe spécifique de la famille Wrath.

Qui es-tu?
Espèce: Démons supérieur
Age (réel et physique), Mensurations: 1699 réel, 28 phys., 1m90
Dons et personnalité:
avatar
Kohler Wrath
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 17:09

Comment ça je fais pas peur??? ET moi aussi veut des cookiessssssssssssssssssss
Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/


feat. : Rihanna
Messages : 4917
Age : 29
Arrivé le : 15/11/2012
Signes distinctifs : Plein de tatouages un peu partout

Qui es-tu?
Espèce: Ange Protectrice
Age (réel et physique), Mensurations: 6 849 ans / 24 ans - 1m73 60kg
Dons et personnalité:
avatar
Kalia A. Valentyne
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 17:11

Non tu fais pu peur du tout tu fricottes trop avec les anges What a Face

Si un jour on peut s'organiser pour se faire une rencontre de membres j'vous ferais des cookies ça vous va ? XD
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Ian Somerhalder
Messages : 5116
Age : 33
Arrivé le : 29/10/2011
Signes distinctifs : A une marque sur la fesse gauche (un croissant de lune dans un soleil). Signe spécifique de la famille Wrath.

Qui es-tu?
Espèce: Démons supérieur
Age (réel et physique), Mensurations: 1699 réel, 28 phys., 1m90
Dons et personnalité:
avatar
Kohler Wrath
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 17:14

Je fais plus peur.... Alors là, franchement je suis déçu!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org/


feat. : Max Irons
Messages : 13241
Age : 29
Arrivé le : 28/11/2012
Signes distinctifs : Il fait la gueule 24h/24, ça compte comme signe distinctif ?

Qui es-tu?
Espèce: Humain hybride démon
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans - 1,88 m - 79 kg
Dons et personnalité:
avatar
Killian Jefferson
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 20:21

Nope, celui où il enlève ses lunettes ne vient pas de The Host, effectivement héhéhé

Excellente idée, la réunion-cookies Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlwhowannabeonfire.tumblr.com/


feat. : Kate Beckinsale
Messages : 13352
Age : 29
Arrivé le : 05/07/2012

Qui es-tu?
Espèce: Humaine
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans. 1m72, brune longiligne aux yeux noisettes
Dons et personnalité:
avatar
Kyra Odola
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 20:25

Ah je ne suis donc pas si folle que ça xD

T'as vu ! J'ai que de bonnes idées Razz
Revenir en haut Aller en bas


feat. : Amy Acker
Messages : 9162
Age : 36
Arrivé le : 27/10/2011
Signes distinctifs : A une marque au creux des reins ressemblant à un croissant de lune dans un soleil.

Qui es-tu?
Espèce: Démon inférieur
Age (réel et physique), Mensurations: 27 ans, 1m70
Dons et personnalité:
avatar
Gabrielle Viszs
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 20:28

C'est dommage que ta signature soit coupée ou alors c'est fait exprès?
Revenir en haut Aller en bas
http://shadow-of-angels.forumgratuit.org


feat. : Max Irons
Messages : 13241
Age : 29
Arrivé le : 28/11/2012
Signes distinctifs : Il fait la gueule 24h/24, ça compte comme signe distinctif ?

Qui es-tu?
Espèce: Humain hybride démon
Age (réel et physique), Mensurations: 25 ans - 1,88 m - 79 kg
Dons et personnalité:
avatar
Killian Jefferson
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me... Jeu 29 Nov - 20:35

Si si, tu es folles quand même, c'est pas la question lol

Gabrielle : t'as raison, j'avais pas remarqué qu'il y avait un espace entre chaque. Mieux comme ça ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlwhowannabeonfire.tumblr.com/


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Killian Jefferson - Stay away from me...

Revenir en haut Aller en bas

Killian Jefferson - Stay away from me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» I Know You Wanna Stay In Bed But It's Light Outside ▬ Calleight & Kristen
» I can't live with myself, So stay with me tonight ! [Deh]
» Please ... Stay Calm. [A&Y]
» Petit souvenir - 5413 Jefferson Boulevard
» Gladio, stay behind, et loge P2...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Of Angels :: Naissances accomplies-